Le Chef de l'État

La Fête nationale

Le 23 juin, le Luxembourg célèbre l’anniversaire du Grand-Duc. Cette journée de festivités mêlent la liesse de toute une population à des coutumes plus traditionnelles : défilé militaire, Te Deum, retraite aux flambeaux et feu d’artifice. Retrouvez à travers cette page l’histoire de cette célébration.

© Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

La Famille grand-ducale assiste au feu d'artifice tiré sur le pont Adolphe

Si le jour de la Fête nationale est aujourd’hui établi au 23 juin, cela n’a pas toujours été le cas. Depuis le 18e siècle, on fête le jour d’anniversaire du souverain, et cette tradition a été maintenue après l’établissement du Luxembourg comme État souverain en 1815. Le jour précis des célébrations a donc beaucoup changé au fil des années:

  • À partir de 1816, les luxembourgeois fêtent l’anniversaire de la naissance du Roi-Grand-Duc Guillaume Ier, le 24 avril.
  • Sous Guillaume II, la fête nationale est célébrée le 6 décembre.
  • Sous Guillaume III, le jour de la fête d’anniversaire est fixé au 17 juin, puis il la change au 19 février à partir de 1860.
  • Après l’accession du Grand-Duc Adolphe au trône en 1890, la fête est fixée au 24 juillet.
  • Sous Guillaume IV, elle a lieu le 22 avril.
  • Sous Marie-Adélaïde, les festivités ont lieu à partir de 1913 le 14 juin.
  • Avec l’accession au trône de la Grande-Duchesse Charlotte en 1919, le 23 janvier devient jour de la fête-anniversaire. En 1947, le jour de la célébration de l’anniversaire de la naissance de la Grande-Duchesse est déclaré jour férié.

Le 23 décembre 1961, un arrêté grand-ducal fixe le jour de la fête-anniversaire au 23 juin, date qui est maintenue sous les règnes successifs du Grand-Duc Jean et du Grand-Duc Henri. Le terme de « Fête nationale » ne figure d’ailleurs pas dans les textes légaux : il y est décrit comme « Jour de la célébration officielle du jour anniversaire de la naissance du Grand-Duc ». Les luxembourgeois l’appellent communément soit « Groussherzogsgebuertsdag », soit « Nationalfeierdag ».

La Fête nationale est précédée et constituée par une série de réceptions et de manifestations aux cours desquelles la Famille grand-ducale célèbre avec la population.

Le Grand-Duc remet chaque année des décorations dans l’Ordre civil et militaire d’Adolphe de Nassau à des personnes de mérite.

Réceptions au Château de Berg

Le Grand-Duc et la Grande-Duchesse invitent des membres de la société luxembourgeoise à deux grandes réceptions au jardin du Château de Berg pour entamer ou clôturer les festivités de la Fête nationale.

LL.AA.RR. le Grand-Duc et la Grande-Duchesse - Garden Party © Cour grand-ducale / Sophie Margue
Le Prince Félix, Garden Party au Château de Berg © Cour grand-ducale / Sophie Margue
La Princesse Alexandra - Garden Party au Château de Berg © Cour grand-ducale / Lynn Theisen
Garden Party 2018 © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Garden party, juin 2018

Garden Party 2018 © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Garden Party, juin 2018

 
Les festivités de la veille

Les festivités commencent le 22 juin au soir, avec la visite du Couple grand-ducal dans une commune hors de la capitale. Le Grand-Duc héritier et la Grande-Duchesse héritière se rendent traditionnellement dans la deuxième ville la plus grande du pays, à Esch-sur-Alzette. Ensuite, la Famille grand-ducale se rend à Luxembourg, pour assister à la retraite aux flambeaux organisée par les associations de la capitale et à un feu d’artifice.

Veille de Fête nationale - Château de Bourscheid © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Veille de Fête nationale - Le Couple grand-ducal se rend chaque année dans une commune différente du pays. En 2019, ils étaient à Bourscheid

Veille de Fête nationale au Château de Bourscheid © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Veille de Fête nationale - Le Couple grand-ducal partage un moment de simplicité avec les enfants présents au Château de Bourscheid

Veille de Fête nationale - Ville de Esch-sur-Alzette © SIP / Jean-Christophe Verhaegen, tous droits réservés

Veille de Fête nationale - La Grande-Duchesse héritière salue les habitants de la commune d'Esch-sur-Alzette, deuxième plus grande ville du pays

Veille de Fête nationale - Ville de Esch-sur-Alzette © SIP / Jean-Christophe Verhaegen, tous droits réservés

Veille de Fête nationale - Le Couple héritier procède à l’embrasement du feu de camp des scouts luxembourgeois

Fête nationale - Retraite aux flambeaux © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Le Couple grand-ducal se rend à leur tribune afin d'assister à la retraite aux flambeaux

Fête nationale - Retraite aux flambeaux, défilé des associations © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Retraite aux flambeaux - Le cortège défile devant la tribune d'honneur

Fête nationale - Feu d'artifice pont Adolphe © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Le traditionnel feu d'artifice de la Fête nationale, tiré depuis le pont d'Adolphe

Fête nationale - Feu d'artifice pont Adolphe © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Le traditionnel feu d'artifice de la Fête nationale, tiré depuis le pont d'Adolphe

Fête nationale - Feu d'artifice pont Adolphe © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Le traditionnel feu d'artifice de la Fête nationale, tiré depuis le pont d'Adolphe

 
Jour de Fête nationale

Le 23 juin, les festivités commencent avec une célébration à la Philharmonie à l’invitation du gouvernement, où le Grand-Duc et le Premier ministre tiennent un discours en présence des autorités du pays et des représentants diplomatiques des pays accrédités au Luxembourg. Après le traditionnel défilé militaire, un Te Deum est célébré en la cathédrale de Luxembourg.

Défilé militaire - Fête nationale © Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

Le traditionnel défilé militaire de la Fête nationale, 23 juin 2019

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Le Coupe grand-ducal © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Arrivée du Couple grand-ducal devant le parvis de la Philharmonie

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Guillaume & Stéphanie © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Le Couple héritier

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Louis & Félix © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Cérémonie de la Fête nationale à la Philharmonie Luxembourg - Le Prince Louis et le Prince Félix

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Sébastien & Alexandra © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Cérémonie de la Fête nationale à la Philharmonie Luxembourg - Le Prince Sébastien et la Princesse Alexandra

Cérémonie Fête nationale à la Philharmonie - Discours du Grand-Duc © Cour grand-ducale / Sophie Margue

Le Grand-Duc prononce son traditionnel discours à l'occasion de la Fête nationale

Fête nationale - Te Deum © Cour grand-ducale / Sophie Margue

En la Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg, la Famille grand-ducale assiste à la messe solennelle du Te Deum en présence des autorités civiles et militaires ainsi que des chefs de missions diplomatiques.

 
L’hymne national

Alors que les armoiries et le drapeau luxembourgeois jouissaient d’une protection légale dès 1972, l’hymne national du Grand-Duché n’avait pas encore été défini par la loi. En 1993, le gouvernement a tenu à faire établir et à confirmer le statut légal de ces symboles nationaux pour les protéger ainsi contre tout usage non autorisé.

En ce qui concerne l’Hymne national, la loi du 23 juin 1972 a été modifiée et complétée par une annexe comportant le texte et la mélodie (loi du 27 juillet 1993): dorénavant la première strophe et la dernière strophe du chant «  Ons Hémecht  » (Notre Patrie) de 1859, texte de Michel Lentz, mis en musique par Jean-Antoine Zinnen, constituent l’hymne national luxembourgeois.

Loin d’être un chant guerrier, comme la « Marseillaise », par exemple, l’hymne luxembourgeois, qui fut joué pour la première fois en public lors d’une grande cérémonie à Ettelbruck en 1864, lance un vibrant appel à la paix.

 

Écouter

L'hymne national "Ons Heemecht"
ONS HEEMECHT

Version luxembourgeoise

Wou d’Uelzecht durech d’Wisen zéit,
Duerch d’Fielsen d’Sauer brëcht.
Wou d’Rief laanscht d’Musel dofteg bléit,
Den Himmel Wäin ons mëcht.
Dat as onst Land, fir dat mir géif,
Heinidden alles won.
Ons Heemechtsland, dat mir sou déif
An onsen Hierzer dron.

O Du do uewen, deem séng Hand
Duurch d’Welt d’Natioune leet.
Behitt Du d’Lëtzebuerger Land
Vru friemem Joch a Leed!
Du hues ons all als Kanner schon
de fräie Geescht jo gin.
Looss viru blénken d’Fräiheetssonn
déi mir sou laang gesin.

Texte : Michel Lentz
Musique : J.A.Zinnen

Traduction en français de l'hymne nationale luxembourgeois

Où l’Alzette arrose champs et prés
La Sûre baigne les rochers;
Où la Moselle, riante et belle
Nous fait cadeau du vin
C'est notre pays pour lequel
Nous risquons tout sur terre,
Notr’chère et adorable patrie
Dont notr'âme est remplie

Ô Toi aux cieux qui nuit et jour
Diriges les nations du monde;
Écarte du pays de Luxembourg
L’oppression étrangère
Enfants nous avons reçu de Toi
L’esprit de la liberté
Permets au soleil de liberté
De luire à tout jamais.

Traduction: Jean-Claude Muller