La Famille grand-ducale

S.A.R. la Grande-Duchesse Adélaïde Marie

Née le

25 décembre 1833

à Dessau en Allemagne

© Collection de la Cour grand-ducale

Biographie

Adélaïde-Marie, Grande-Duchesse de Luxembourg, Duchesse de Nassau devient la première Grande-Duchesse de Luxembourg le 23 novembre 1890 lorsque le Grand-Duc Adolphe accède au trône.

Elle est mariée à Adolphe de Nassau de 1851 jusqu’à sa mort en 1905. De leur union naissent cinq enfants, dont deux seulement survivent à l’âge adulte:

  • le Prince héritier Guillaume (1852–1912)
  • le Prince Frédéric (1854–1855);
  • la Princesse Marie Bathildis (1857–1857);
  • le Prince François Joseph (1859–1875);
  • la Princesse Hilda(1864–1952).

Adélaïde-Marie décède le 24 novembre 1916 à Königstein, dans la région du Taunus, Allemagne.

© Collections de la Cour grand-ducale

Lithographie polychrome de la jeune Princesse Adélaïde-Marie d’Anhalt-Dessau à cheval

Pour en savoir plus sur S.A.R. le Grand-Duc Adolphe

La jeunesse d'une talentueuse peintre

Son talent pour la peinture est encouragé très tôt par ses parents, le Prince Frédéric Auguste d’Anhalt-Dessau et la Princesse Marie Louise Charlotte de Hessen-Kassel. Après avoir appris la peinture de paysage auprès de Carl Irmer, elle prend des cours auprès d’Otto Reinhard Jacobi à Wiesbaden. Pour honorer l’héritage de sa mère, la Duchesse Pauline, décédée en 1856, la Duchesse Adélaïde-Marie et le Duc Adolphe créent la Fondation Pauline en 1857 à Wiesbaden, qui existe encore aujourd’hui. À partir de 1859, Adélaïde-Marie passe les mois d’été à Königstein, dans le Taunus, où elle poursuit ses études de peinture sous la direction de professeurs de dessin renommés. Elle est présidente d’honneur du Nassauischer Kunstverein, fondé en 1847 et toujours en activité de nos jours.

© Collections de la Cour grand-ducale

Portrait de S.A. la Duchesse Adélaïde-Marie de Nassau

Mariage avec le Duc Adolphe de Nassau

En 1851, la Princesse Adélaïde Marie d’Anhalt-Dessau épouse le Duc Adolphe de Nassau.

© Collections de la Cour grand-ducale

Portrait officiel de LL.AA.RR. le Grand-Duc Adolphe de Luxembourg (1817-1905) et son épouse, la Grande-Duchesse Adélaïde-Marie (1833-1916), à l’occasion de leur 50e anniversaire de mariage.

Période de guerres et d'après-guerre

Pendant la guerre de la Confédération germanique contre le Danemark en 1864, le Duc Adolphe préserve pour Adélaïde-Marie et ses enfants leur éventuel droit de succession dans l’ancien duché danois de Lauenburg.

Durant la guerre austro-prussienne de 1866, le Duc Adolphe suit ses troupes le 15 juillet et se bat au côté des Autrichiens et des États du sud de l’Allemagne contre la Prusse. Fin octobre, après l’annexion du duché de Nassau par la Prusse, Adélaïde Marie quitte définitivement Wiesbaden.

© Collection Cour grand-ducale

Au début des années 1870, le Couple ducal fait plusieurs voyages à travers l’Europe, notamment en Italie, où Adélaïde-Marie reçoit de nouvelles impulsions pour sa peinture de paysage. Depuis sa résidence au château de Hohenburg près de Lenggries en Bavière, acquis par le Duc Adolphe en 1870, elle soutient de nombreux peintres de l’école de Munich en tant que mécène. Après la reconstruction de la maison de Königstein en 1877, celle-ci redevient le centre des activités de peinture d’Adélaïde-Marie. Elle y décore l’église protestante construite en 1888 avec de nombreuses peintures.

Après l’accession au trône d’Adolphe comme Grand-Duc de Luxembourg en 1890, Adélaïde-Marie est la première femme à jouer un rôle clé dans la vie artistique du Luxembourg. Elle travaille avec le peintre luxembourgeois Pierre Blanc et devient protectrice du Cercle Artistique de Luxembourg.

© Collections privées de la Cour grand-ducale

S.A.R. la Grande-Duchesse Adélaïde-Marie aperçue à travers la foule lors d’une visite officielle. 

Vie après la mort du Grand-Duc Adolphe

Après la mort du Grand-Duc Adolphe en 1905, elle se retire à Königstein, où elle s’occupe fréquemment de l’éducation de ses six petites-filles. La Grande-Duchesse n’oublie pas pour autant le Luxembourg où elle séjourne régulièrement. Elle continue de peindre et la rétrospective de toutes ses œuvres à Königstein en 1915 attire une grande attention.

Avec la mort de la Grande-Duchesse, décrite comme une femme très intelligente et très cultivée, non seulement l’épouse du premier Grand-Duc est morte, mais aussi l’aïeule de la dynastie luxembourgeoise. Adélaïde-Marie est enterrée dans la crypte princière de de la famille Nassau à Weilburg.

© Collections privées de la Cour grand-ducale

Photo de groupe autour de la Grande-Duchesse Adélaïde-Marie

La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie en images

La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Kollektioun Maison grand-ducale de Luxembourg

1916: D'Grande-Duchesse Marie-Adelaïde, D'Grande-Duchesse Marie-Anne an d'Grande-Duchesse Adélaïde-Marie

La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
La Grande-Duchesse Adélaïde-Marie © Collections photographiques de la Maison grand-ducale de Luxembourg
 
En savoir plus :
Pour en savoir plus sur S.A.R. le Grand-Duc Adolphe