Actualité

Visite d'État au Portugal - Deuxième journée

Le Grand-Duc et la Grande-Duchesse poursuivent la Visite d’État qui témoigne des excellentes relations entre les deux pays et vise à renforcer les liens bilatéraux, en particulier dans les secteurs porteurs de l’économie. Une délégation économique, composée de pas moins de 130 entreprises luxembourgeoises, les a accompagné à Lisbonne.

© SIP / Maison du Grand-Duc

Visite de la Fondation Champalimaud

Pour la première visite de la journée, LL.AA.RR le Grand-Duc et la Grande-Duchesse, accompagnés de Madame la ministre Cahen, se sont rendus à la Fondation Champalimaud, un centre privé de recherche biomédicale et de traitement, spécialisé dans les recherches en oncologie et neurosciences.

© SIP / Maison du Grand-Duc

Particulièrement engagée dans la lutte contre le cancer, la Grande-Duchesse a apprécié l’approche novatrice portée par la Fondation, réunissant en un seul lieu, accueil des patients, laboratoires et soins, y compris chirurgicaux, avec des technologies de pointe.

 

La délégation a particulièrement apprécié le soin apporté à l’entourage des malades. La Fondation se trouve en effet implantée sur un site privilégié, au bord de l’estuaire du Tage, calme et serein, propice aux soins parfois lourds.

Le Couple grand-ducal visite le jardin botanique © SIP / Maison du Grand-Duc
Présentation d'un robot automatisé utilisé par la Fondation © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal et la ministre Cahen à la fondation © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue du jardin botanique © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue depuis la passerelle en verre © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue sur le jardin botanique © SIP / Maison du Grand-Duc
Les invités dans une chambre de la fondation Champalimaud © SIP / Maison du Grand-Duc
Les invités reçoivent des explications sur les recherches © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue de l'extérieur du jardin botanique © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue du bâtiment de la fondation Champalimaud © SIP / Maison du Grand-Duc
Les invités visitent le jardin botanique © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal dans le jardin botanique © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal visite l'auditoire © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal et la ministre Cahen dans une chambre de la fondation © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal avec la présidente de la fondation Champalimaud © SIP / Maison du Grand-Duc
Les invités dans le hall de la Fondation Champalimaud © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Réunion de travail au siège du parlement portugais

La matinée s’est poursuivie au Palais de São Bento, siège du parlement portugais. Après la cérémonie d’accueil, Leurs Altesses Royales et les quatre ministres luxembourgeois ont participé à une réunion de travail avec Monsieur Augusto Santos Silva, président de l’Assemblée parlementaire et les députés représentant l’ensemble des groupes parlementaires. Les échanges ont porté, essentiellement, sur l’état des relations bilatérales et les perspectives d’avenir.

Réunion de travail avec le président de l'Assemblée parlementaire © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal avec le président de l'Assemblée parlementaire © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal et le président de l'Assemblée parlementaire © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc signe un livre d'or © SIP / Maison du Grand-Duc
La Grande-Duchesse signe un livre d'or © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue sur les gardes devant le Palais de São Bento © SIP / Maison du Grand-Duc
La garde devant le palais de de São Bento © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Forum économique Portugal-Luxembourg

Le Forum économique Portugal-Luxembourg et les séminaires multisectoriels, organisés, dans la foulée, par le ministère de l’Économie, la Chambre du Commerce du Luxembourg et l’Agence pour l’investissement et le commerce extérieur du Portugal (AICEP), ont réuni près de 400 entrepreneurs portugais et luxembourgeois représentatifs des secteurs à haute valeur ajoutée.

Un témoignage vidéo de quatre entrepreneurs portugais au Luxembourg, tourné dans les studios de Radio Latina, a mis en évidence l’attractivité du site luxembourgeois.

© SIP / Maison du Grand-Duc

Après les messages du Secrétaire d’État à l’Internationalisation auprès du ministre des Affaires étrangères, S.E.M. Bernardo Ivo Cruz, des Ministres Backes et Fayot, les interventions du Grand-Duc et du Président portugais ont conclu la partie protocolaire du Forum. S.A.R. a notamment mis en avant la coopération luso-portugaise et ses capacités en innovation :

Under the banner of the green and digital transformation and sustainable growth, I am confident that our countries can team up to find innovative solutions.

Lire l'intégralité du discours de S.A.R. le Grand-Duc

Mister President,

Dear Ministers,

Ladies and Gentlemen,

Dear friends form Portugal and Luxembourg,

 

It is a great pleasure to join you today, together with the President of Portugal, for the first Portugal-Luxembourg Economic Forum, jointly organized by the Luxembourg Ministry of the Economy as well as our Chamber of Commerce and their Portuguese partner.

Historically, the presence of a large and well-integrated Portuguese community in the Grand Duchy has strongly reinforced our relation.

Since the 1960s, Portugal has been a very important source of labour for our country and has been indispensable for our economy in agriculture, industry, construction and services.

The contribution of the Portuguese immigrants to the economic development of Luxembourg is remarkable and I would like to thank all those women and men who have contributed to this enormous effort.

 

Mr. President, ladies and gentlemen,

It is also true that despite very close cultural and political ties, when it comes to the economic relations between our two countries, there is still much to be done. We are here today to explore opportunities and to find ways to boost this potential in the years to come.

Currently, around fifty Luxembourg companies from different sectors are present in Portugal. Other companies have expressed their interest in prospecting your market.

Some Luxembourg small and medium-sized companies – mainly in the field of ICT – have also started to create subsidiaries.

At the same time, a dozen Portuguese firms are established in Luxembourg.

We should build on these experiences and further develop our economic relations.

 

Mr. President, ladies and gentlemen,

Over the past years, in order to diversify its economy, Luxembourg has consistently invested in new technologies, in particular in the sectors of ICT, Space and Green Finance. I do believe that the Luxembourg business actors are ready to offer strategic partnerships to their counterparts in Portugal.

Strengthening the framework of our bilateral economic relations would be highly beneficial for both sides, especially within the context of the European post-pandemic recovery plan "Next Generation Europe".

Currently, we are facing enormous challenges to address climate change as well as to adapt to a new geopolitical situation in Europe, due to the war in Ukraine. Both oblige us to urgently reduce our dependence on fossil fuels.

Under the banner of the green and digital transformation and sustainable growth, I am confident that our countries can team up to find innovative solutions.

This First Portugal-Luxembourg Economic Forum will be a real milestone for the development of our commercial relations and cross-investment.

The Luxembourg Ministry of the Economy, our Chamber of Commerce as well as the Luxembourg Embassy in Lisbon together with their Portuguese partners, are ready to support all those interested in enhancing cooperation and partnerships with our Portuguese friends.

 

I wish you fruitful discussions.

Thank you very much for your kind attention.

Photo de groupe des invités au forum économique © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue de la salle accueillant le forum économique © SIP / Maison du Grand-Duc
Discours du Président portugais durant le forum économique © SIP / Maison du Grand-Duc
Discours de Mme Backes au forum économique © SIP / Maison du Grand-Duc
Discours de M. Fayot lors du forum économique © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Déjeuner avec le Premier ministre portugais

Le Grand-Duc, la Grande-Duchesse, ont été invités à la résidence officielle du Premier ministre portugais, S.E.M. António Costa, pour un déjeuner. Ils étaient accompagnés par la Ministre Cahen. Les échanges ont permis de faire un point complet de l’actualité politique, économique et sociale des deux pays.

Le Couple grand-ducal et le Premier ministre portugais © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Madame la ministre a réitéré l’intérêt de la nouvelle législation luxembourgeoise facilitant la participation aux élections locales des résidents non-luxembourgeois, regrettant que trop peu de personnes en capacité, y compris une bonne partie de la communauté portugaise, y renoncent. Le Grand-Duc a insisté sur l’urgence à intensifier les échanges économiques. Le Premier ministre Monsieur Costa a partagé ces constats et s’est déclaré prêt à suivre ces sujets de près.

Le Premier ministre portugais salue les convives © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Visite de l’exposition « Portugal et Luxembourg » et de la « Casa Santa Maria », refuge de la Famille grand-ducale en 1940

La Visite d’État s’est poursuivie pour LL.A.RR dans la ville côtière de Cascais, en présence de S.E. le Président de la République portugaise.

Au Palais de la Citadelle, l’exposition « Portugal et Luxembourg – pays d’espoir en temps de détresse » revient en partie sur l’exil de la Famille grand-ducale et des Luxembourgeois au Portugal, fuyant le nazisme dès le début de la Seconde Guerre mondiale. L’exposition met en exergue les liens tissés entre les deux nations pendant plus de 50 ans et leur impact sur la démographie luxembourgeoise.

Les invités échangent au sujet de l'exposition © SIP / Maison du Grand-Duc
La Grande-Duchesse et le Président portugais visitent l'exposition © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue sur une impression grand format de la Grande-Duchesse Charlotte © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue de l'intérieur de l'exposition avec la Grande-Duchesse Charlotte en fond © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal visite l'exposition "Portugal et Luxembourg" © SIP / Maison du Grand-Duc
Hall d'accueil avec un mur expliquant l'exposition © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal devant un affichage avec la Grande-Duchesse Charlotte © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue sur un poster de l'exposition "Portugal et Luxembourg" © SIP / Maison du Grand-Duc
Les invités devant un affichage grand format de la Grande-Duchesse Charlotte © SIP / Maison du Grand-Duc
Un caméraman filme les invités © SIP / Maison du Grand-Duc
Vue artistique de Cascais © SIP / Maison du Grand-Duc
 

L’étape à Cascais s’est achevée à la « Casa Santa Maria », maison d’accueil de la Famille grand-ducale en 1940, où un hommage a été rendu à S.A.R. la Grande-Duchesse Charlotte.

Les invités devant la Casa Santa Maria © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal devant la Casa Santa Maria © SIP / Maison du Grand-Duc
Belle vue sur la Casa Santa Maria © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal devant la Casa Santa Maria © SIP / Maison du Grand-Duc
Photo du buste de la Grande-Duchesse Charlotte © SIP / Maison du Grand-Duc
Photo de la gerbe de fleurs déposée par Leurs Altesses Royales © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc décroche un tableau avec un article sur leur visite antérieure © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal devant l'entrée de la Casa Santa Maria © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Couple grand-ducal explique les détails de leur précédente visite © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Remise du diplôme de docteur honoris causa de l’ « Universidade NOVA » au Grand-Duc

De retour à Lisbonne, le Couple grand-ducal ainsi que la délégation ministérielle ont été accueillis à l’ « Universidade NOVA » pour participer à une cérémonie académique durant laquelle le Grand-Duc s’est vu décerner le titre de docteur honoris causa. Dans son discours, S.A.R. s’est adressé à la jeune génération :

Dans son discours, S.A.R. s’est adressé à la jeune génération :

En cette Année européenne de la jeunesse, je vous invite chers étudiants, ainsi que tous les jeunes, à vous mobiliser pour faire avancer la construction d’un monde plus juste, plus solidaire et plus durable.
© SIP / Maison du Grand-Duc

Lire l'intégralité du discours de S.A.R. le Grand-Duc

Monsieur le Recteur,

Excellences,

Chers professeurs et étudiants,

Mesdames et Messieurs,

La Grande-Duchesse et moi-même vous remercions de votre accueil si chaleureux.


Recevoir un Doctorat Honoris Causa de l’Université Nova de Lisbonne est un honneur et c’est avec humilité que j’accepte ce geste d’amitié, dont je vous sais gré. Je suis impressionné de rejoindre la liste prestigieuse des récipiendaires.

Votre Université est une institution encore relativement jeune, mais c’est avec un dynamisme impressionnant qu’elle a su prendre ses marques, à la fois dans le monde de l’enseignement et celui de la recherche, contribuant ainsi grandement à la formation des générations futures.

Telle l’Université du Luxembourg, vous avez d’emblée misé sur un profil international, une approche interdisciplinaire et collaborative. Le développement durable et l’innovation y sont prépondérants et je vous en félicite chaleureusement.


Monsieur le Recteur,

Mesdames et Messieurs,

Nous vivons actuellement une période des plus difficiles et je peux bien m’imaginer que vous jeunes étudiants, vous vous posiez de nombreuses questions sur votre avenir. Alors que la pandémie - qui a lourdement pesé sur notre vie pendant plus de deux ans - n'est pas encore terminée, nous sommes confrontés à une crise internationale majeure. La guerre en Ukraine remet en question l’ordre international existant.

Dans un monde globalement interconnecté, nous pensions avoir laissé de telles guerres derrière nous sur notre continent. Mais il est apparu que les structures multilatérales mises en place depuis la deuxième guerre mondiale présentent des failles et que les instruments de prévention des conflits n’ont pu empêcher qu’un pays majeur ait pu défier, aussi brutalement, tous nos principes communs de démocratie et de paix. La communauté internationale se doit  d’en tirer les leçons et de réformer ses structures.

Néanmoins, je reste fermement convaincu que c’est avec détermination mais aussi à travers la négociation et la diplomatie, qu’on va trouver des solutions pour mettre fin à cette guerre.

Dans nos pays la souveraineté émane du peuple. Pour nos sociétés, la démocratie et ses principes de bonne gouvernance, ainsi que l’état de droit régissent la vie quotidienne. Cela nous permet de vivre ensemble en paix et en harmonie, dans des sociétés ouvertes et multiculturelles, basées sur la tolérance sans distinction ethnique, culturelle ou religieuse.

Cependant il ne faut jamais considérer ce « vivre ensemble » comme un acquis, c’est un chemin continu, un engagement collectif permanent, fondé sur le dialogue.

Le Luxembourg, avec ses habitants originaires de plus de 170 pays, peut servir d'exemple pour ce modèle du vivre ensemble. La base étant le respect mutuel par l'éducation – ce sont les fondements de toute initiation à la culture de la paix. Cette culture de la paix qui par ailleurs est le fil conducteur de ma chère épouse dans toutes ses actions sociales. La relation très étroite des peuples portugais et luxembourgeois en est un exemple.

En effet, après avoir connu une forte émigration au 19ième siècle, mon pays est devenu un pays d'immigration depuis plus de 100 ans. Situé au coeur de l'Europe, il attire désormais un nombre important de citoyens européens, ainsi que des ressortissants du monde entier. Tous contribuent à la croissance démographique du pays et jouent un rôle central sur le marché du travail et donc de l'économie.

Cette notion de vivre ensemble en paix et en sécurité fut à la base de l’idée de l’intégration européenne portée par les pères fondateurs de l’Union, Robert Schuman et Jean Monnet, initiée au Luxembourg en 1957. D’ailleurs, le fait que Robert Schuman soit né au Luxembourg, a peut-être aidé ce dernier à configurer son idéal européen.

Aujourd'hui, la population de mon pays est composée de 48% de non-Luxembourgeois. Notre capitale en compte même 70%. Cette situation est tout à fait unique. Tous ces habitants, venant du monde entier, constituent une richesse sociale et culturelle extraordinaire. Pour que ce vivre ensemble se fasse de manière harmonieuse, un certain nombre de défis doivent être adressés.

Un élément clé pour le fonctionnement d'une telle société multiculturelle est le système scolaire, qui permet aux enfants d’apprendre la tolérance et le respect des autres cultures dès le plus jeune âge, tout en s’intégrant dans la société luxembourgeoise. L’enseignement multilingue a toujours joué un rôle primordial.

Ces dernières années, il a été renforcé par la création d’écoles publiques internationales, sur le modèle des écoles européennes, qui permettent un enseignement partiel dans plusieurs langues, dont le portugais. En septembre, une plateforme numérique gratuite pour apprendre la langue luxembourgeoise sera lancée, avec un interface en portugais.

Au fil du temps, notre pays est en effet devenu, proportionnellement à notre population, le pays d'accueil de la plus grande communauté portugaise à l'étranger. Depuis les années 1960, le Portugal a été une source très importante de main-d'oeuvre pour notre pays et a été indispensable à notre économie, notamment dans les secteurs de l'agriculture, de l'industrie, de la construction et des services.

Je suis extrêmement reconnaissant à toutes ces femmes et à tous ces hommes pour leur contribution au développement économique, social et culturel du Luxembourg. Sans eux, le Luxembourg ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.


Monsieur le Recteur,

Mesdames et Messieurs,

Savoir communiquer dans plusieurs langues et être capable de naviguer dans les codes sociaux d'autres sociétés est un énorme atout, c’est la clé pour un monde plus tolérant et plus pacifique. Je suis heureux de voir que la proximité entre nos pays et nos peuples peut servir d'exemple à ce mélange positif des cultures.

Je vous invite chers étudiants, ainsi que tous les jeunes, à vous mobiliser pour faire avancer la construction d’un monde plus juste, solidaire et durable.

Obrigado pela vossa simpática atenção.

Les Chefs d'Etat debout lors de la cérémonie à l'université © SIP / Maison du Grand-Duc
Photo souvenir à l'université NOVA © SIP / Maison du Grand-Duc
Cérémonie de remise du titre docteur honoris causa © SIP / Maison du Grand-Duc
Les convives félicitent le Grand-Duc pour sa distinction © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc reçoit le titre de docteur honoris causa de l'université © SIP / Maison du Grand-Duc
 

Réception dînatoire de fin de visite

Le Couple grand-ducal a honoré de sa présence la traditionnelle réception dînatoire de fin de visite, réunissant les ressortissants luxembourgeois au Portugal et les citoyens portugais proches de notre communauté, issus des milieux politique, économique et culturel. Le Président du Portugal a tenu à saluer le Couple grand-ducal une dernière fois en tant qu’invité d’honneur.

© SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc et les ministres à la réception dinatoire © SIP / Maison du Grand-Duc
La Grande-Duchesse en pleine discussion lors de la réception dinatoire © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc en pleine discussion © SIP / Maison du Grand-Duc
La Grande-Duchesse avec le Premier ministre portugais © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc en plein échange © SIP / Maison du Grand-Duc
La Grande-Duchesse lors de la réception dinatoire © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc et le Président portugais en pleine discussion © SIP / Maison du Grand-Duc
La Grande-Duchesse à la réception dinatoire en l'honneur du Président portugais © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc et le Président portugais en pleine discussion © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc à la réception dinatoire en l'honneur du Président portugais © SIP / Maison du Grand-Duc
Le Grand-Duc à la réception dinatoire en l'honneur du Président portugais v
 
© SIP / Maison du Grand-Duc

Visite d’État au Portugal – Première journée

Cérémonie des hymnes devant le Palais de Belém

En savoir plus sur les Visites de Chefs d’État et de gouvernement

Qu’est-ce qu’une Visite d’État ? Quelles différences avec une Visite officielle ? Toutes les informations sur ces activités phares du Grand-Duc en tant que Chef de l’État